Free eBook Chimie organique – Stg2bio.co

Extrait de l avant propos La chimie organique reprsente la partie la plus importante de la chimie du carbone L tude de l lment carbone l tat pur dans le diamant, et prsent plus de% dans le charbon ou le graphite et celle d autres composs comme les carbures mtalliques reprsentent la partie dite inorganique ou minrale de la chimie de cet lment L adjectif organique provenant de la vie a une origine historique puisque la premire molcule synthtise, l ure, tait d origine naturelle Frdric Wlher,La chimie organique est, de nos jours, la science qui tudie les molcules constitues d un ou plusieurs atomes de carbone lis entre eux et d autres lments comme l hydrogne, l oxygne, l azote, le soufre, le phosphore, les halognes fluor, chlore, brome, iode , parmi les plus importants Dans les composs organomtalliques, des mtaux entrent dans la composition de la molcule on peut citer parmi eux les plus souvent rencontrs, le sodium Na , le potassium K , le lithium Li , appels mtaux alcalins, ou le cuivre Cu , le zinc Zn et surtout le magnsium Mg Drive de la chimie organique et de la biochimie, il existe la chimie bio organique, terme redondant dans la mesure o bio et organique ont la mme signification la vie Cette branche de la chimie organique recouvre l tude chimique et physicochimique des composs d origine naturelle ainsi que les mcanismes chimiques impliqus dans les processus biologiques molculaires La chimie biologique terme utilis au XIXe sicle pour dsigner la biochimie se consacre plus particulirement la synthse des composs d origine naturelleConstruit comme une initiation la chimie organique, cet ouvrage reprend l ensemble des dfinitions, agrmentes d exemples, de cette scienceLa chimie organique concerne toutes les molcules constitues de carbone s lis d autres lments comme l hydrogne, l oxygne, l azote, le soufre, les halognes, ou des mtaux, parmi d autres Elle reprsente la base principale de la biochimie, qui est l tude des molcules d origine naturelle et de leurs interactions Elle est prsente dans la majeure partie des grandes industries matriaux, colorants, mdicaments , ce qui lui confre un rle conomique de premier planUne premire partie aborde les hybridations du carbone, de l oxygne et de l azote, qui permettent de dfinir les structures gomtriques des molcules, et dveloppe la strochimie sous forme de dfinitions et d exemples Aprs avoir pris connaissance des divers effets intra et intermolculaires lis la polarisation et la nature des liaisons lectrongativit des lments, effets inducteurs et msomres, aromaticit, liaisons hydrognes , la seconde partie prsente les entits ractives carbocations, carbanions, radicaux, carbnes, nitrnes, dipoles , et ylures Il est alors possible d tudier les grands types ractionnels substitutions, liminations, additions, oxydations, rductions et rarrangements , qui regroupent plusieurs centaines de ractions spcifiques faisant intervenir les fonctions principales alcanes, alcnes, alcynes, alcools, aldhydes, ctones, acides carboxyliques, amines, nitriles, composs aromatiques , avec pour la plupart leur mcanisme quand il est connu